Contenu - Stratégie d'achats

Stratégie d’achats

En Suisse, le marché du gaz naturel se distingue par les caractéristiques suivantes:

  • Des gisements gaziers presque inexistants en Suisse
  • Une topographie particulière
  • Une intégration dans un réseau européen dense
  • Des variations de températures marquées 

L’organisation des achats de gaz naturel en Suisse se compose des éléments suivants:

  • Achats concentrés pour les deux tiers sur le gaz naturel produit en Europe occidentale
  • Concentration de la demande pour des achats en quantités importantes et diversifiées
  • Contrats à long terme passés avec des fournisseurs fiables et réputés
  • Acquisition à court terme sur le marché spot
  • Diversification géographique
  • Renouvellement progressif et permanent des contrats d’approvisionnement

Regroupement de la demande (Pooling)

Environ une centaine de distributeurs locaux achète du gaz naturel auprès des sociétés régionales. Swissgas appartient à ces sociétés et concentre environ les trois quarts des besoins suisses. Cette concentration permet à Swissgas de demander de plus grosses quantités et d’avoir des prix plus avantageux. Au niveau international, la Suisse est un consommateur marginal. Ses besoins représentent moins de 1% de la demande de l’UE et équivalent environ à ce que consomme la région de Hambourg. Le gaz naturel couvre environ 12% des besoins énergétiques de la Suisse.

Contrats à long terme et renouvellement constant

Swissgas a couvert la plus grande partie des besoins de la Suisse en signant des contrats d’achat sur le long terme avec des fournisseurs importants de l’UE. Ces contrats viennent à terme dans les prochaines années et seront progressivement remplacés. L’achat de gaz naturel s’appuiera à l’avenir sur des bases encore plus larges et plus souples. Cette stratégie passe par des contrats de durée moins longue et par une répartition des achats sur un nombre encore plus important de fournisseurs et de contrats; par exemple, il y a un an, Swissgas a participé directement aux travaux d’extraction du gaz naturel norvégien. Sur un plan global, les risques qu’il y aura au niveau des achats seront moindres. Ceci permettra également de réagir avec davantage de souplesse aux fluctuations du marché.

Les quantités de gaz naturel qui ont été définies dans les contrats doivent pouvoir être utilisées en fonction de la forte variabilité saisonnière des températures car en Suisse, le gaz naturel est beaucoup utilisé comme énergie de chauffage. Ce n’est pas possible sur le marché à court terme car les quantités de gaz naturel achetées doivent être utilisées constamment, pratiquement 24 heures sur 24. Les optimisations d’achat sur ces marchés ne peuvent en fait que compléter les importants contrats d’achats structurés de moyenne à longue durée.

Diversification géographique

En achetant du gaz naturel auprès de plusieurs gros fournisseurs de pays voisins, Swissgas peut avoir un portefeuille gazier plus large et plus diversifié. Les risques de pénurie sont ainsi nettement moins importants; par exemple, un pays peut décider soudainement d’arrêter ses livraisons de gaz naturel.

Contrats d’acquisition à court terme

Les contrats d’acquisition à court terme sont de plus en plus fréquents. Aujourd’hui, une part croissante du gaz naturel importé est acquise sur la base de contrats spot, qui permettent de tirer parti des évolutions à court terme du marché. Malgré cette tendance, les contrats d’acquisition à long terme ne sont pas superflus. Ils restent un élément essentiel des acquisitions en matière de sécurité d’approvisionnement.

Note en bas