Contenu - Pompe à chaleur à gaz et CO2

Pompe à chaleur à gaz et CO2

Dégagements de CO2 e tde méthane dus à l'utilisation d'énergies fossiles
Dégagements de CO2 e tde méthane dus à l'utilisation d'énergies fossiles

Dégagements de CO2 e tde méthane dus à l'utilisation d'énergies fossiles

Le gaz naturel se distingue de tous les autres agents énergétiques fossiles car c’est l’énergie qui préserve le plus l’environnement. Cela tient à sa teneur énergétique particulièrement forte par atome de carbone, due à la structure chimique du gaz naturel. Le contenu énergétique par atome de carbone est environ 25 % plus élevé pour le gaz naturel que pour le mazout. Cela signifie que les émissions de dioxyde de carbone (émissions de CO2), qui contribuent à l’effet de serre, sont inférieures de 25 % à celles du mazout, puisque la préparation de la męme quantité d’énergie implique la combustion de 25 % de carbone en moins.

Le rendement (soit l’énergie utile produite par énergie gazeuse employée) déjà excellent d’une chaudière à condensation à gaz est d’environ 110 %. Une pompe à chaleur à gaz atteint, grâce à l’utilisation supplémentaire de chaleur environnante renouvelable, 130 à 150 % selon les cas, ce qui signifie que le rendement d’une PAC est supérieur d’environ 25 % à celui d’une chaudière à gaz. Les émissions de CO2 par volume d’énergie utile produit peuvent donc ętre réduites une nouvelle fois de 25 % (et męme, par rapport au mazout, d’environ 50 %).

Demandez du biogaz
Demandez du biogaz
Innover avec le gaz naturel
Innover avec le gaz naturel

Sur ce thème

Note en bas