gaz naturel

4. Politique climatique

Avenir énergétique
Savoir: Avenir énergétique - Politique climatique

À la fin de 2015, à la Conférence de Paris sur le climat, les États se sont engagés à limiter le réchauffement climatique à une marque située bien en deçà de 2°. En remplaçant des techniques dépassées et des agents énergétiques gros producteurs de CO2 comme le charbon ou les dérivés de pétrole, le gaz naturel et les gaz renouvelables peuvent apporter une contribution substantielle à la décarbonisation à l’échelle mondiale. Pour cela, il faut toutefois que le cadre réglementaire n’entrave pas l’utilisation respectueuse du climat du gaz naturel.

Or, en Suisse, le nouveau modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2014) appelle pour le moins un regard critique. Les cantons veulent le mettre en œuvre ces prochaines années. Ce qui pose problème, ce sont avant tout les nombreuses réglementations de détail qui mettent les propriétaires immobiliers sous tutelle et compliquent la concrétisation de solutions énergétiques intelligentes et pragmatiques.

Le couplage chaleur-force (CCF), qui permet la production simultanée de chaleur et d’électricité, pourrait aussi contribuer à la réalisation des objectifs climatiques. Durant les mois d’hiver, lorsque la demande de courant et de chaleur est très forte, le recours aux installations CCF serait idéal. Il permettrait notamment de réduire les importations de courant issu du charbon.

Chaleur Chaleur Chaleur
Mobilité Mobilité Mobilité
Électricité Électricité Électricité
Industrie Industrie Industrie