gaz naturel

6. Davantage de biogaz grâce au power-to-gas

Power-to-gas
Savoir: Power-to-Gas - Installation de démonstration du PSI et d’Energie 360° à Zurich

Installation de démonstration du PSI et d’Energie 360° à Zurich

Le biogaz brut obtenu à partir de la biomasse contient, outre du méthane biogène, une proportion de CO2 pouvant aller jusqu’à 40%. Il doit donc être traité avant de pouvoir être injecté dans le réseau de gaz naturel. Mais le CO2 contenu dans le biogaz brut peut aussi être exploité, grâce à la technologie du power-to-gas.

Le Paul Scherrer Institut (PSI) et Energie 360° ont montré dans un projet commun dans l’installation de biogaz Werdhölzli à Zurich comment il est possible d’accroître considérablement la production de biogaz injectable. L’installation de traitement du gaz n’isole pas le CO2, mais le transforme en méthane par adjonction d’hydrogène. L’hydrogène est obtenu à partir de courant renouvelable grâce à la technologie du power-to-gas. Un réacteur à lit fluidifié nouvellement mis au point fait réagir les particules d’hydrogène et de CO2 à l’aide d’un catalyseur de sorte à former du méthane. À la fin du processus, on peut utiliser non seulement le méthane présent dans le biogaz brut, mais encore le méthane obtenu à partir du CO2 et de l’hydrogène renouvelable. 

Le projet pilote a montré que la technologie du power-to-gas permet d’accroître la production de biogaz de 60%. Autrement dit, la simple adaptation des stations d’épuration et de compostage de Suisse qui produisent déjà aujourd’hui du biogaz et l’injectent dans le réseau permettrait de quintupler la quantité de biogaz indigène.

Chaleur Chaleur Chaleur
Mobilité Mobilité Mobilité
Électricité Électricité Électricité
Industrie Industrie Industrie