gaz naturel

6. Gaz naturel liquéfié

Approvisionnement en gaz
Savoir: Approvisionnement - Gaz naturel liquéfié

Le gaz naturel reste sous forme gazeuse même à haute pression et est donc tributaire de conduites pour son transport. Toutefois, refroidi à -162°, il se liquéfie, ce qui réduit son volume d’un facteur 600. Maintenu à ces basses températures, le gaz naturel liquéfié (GNL) peut être transporté dans des méthaniers géants. Ces derniers sont déchargés dans des terminaux spéciaux, où l’agent énergétique reprend sa forme gazeuse pour être injecté dans le réseau.

Cette technique permet le transport sur de longues distances et à partir de gisements qui ne sont pas raccordés au réseau de transport international. Plusieurs terminaux GNL existent déjà en Europe, notamment en Espagne, en France, en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas. Le GNL permet de diversifier les sources d’approvisionnement. En Suisse aussi, les gros consommateurs qui ne sont pas raccordés aux réseaux gaziers ont la possibilité d’acheter du GNL.

Le GNL gagne en importance au niveau mondial. D’une situation marquée par des marchés du gaz régionaux et tributaires du réseau de conduites, on est passé à un marché mondial, qui croît de manière dynamique depuis plusieurs années et entraîne des bouleversements géopolitiques. Le Qatar, la Malaisie et l’Australie sont d’importants exportateurs de GNL. L’avenir dira si les États-Unis vont les rejoindre dans quelques années. Les États asiatiques, à commencer par le Japon, sont de gros acheteurs de gaz naturel liquéfié.

Chaleur Chaleur Chaleur
Mobilité Mobilité Mobilité
Électricité Électricité Électricité
Industrie Industrie Industrie