Gaz naturel

Journée de la recherche de l’Industrie gazière suisse

Zurich, 29.06.2018

L’Industrie gazière suisse a choisi la Centrale hybride Aarmatt à Zuchwil pour sa 2e Journée de la recherche, placée sous le titre «Rôle du gaz dans l’approvisionnement énergétique du futur». Cette manifestation a attiré de nombreux scientifiques et chercheurs représentant les hautes écoles universitaires, les hautes écoles spécialisées et les instituts de recherche, tout comme de nombreuses personnalités issues du monde politique et administratif.

Le but de cette Journée était de faire le point sur les thèmes de recherche prioritaire de l’Industrie gazière suisse, à savoir l’énergonomie, les gaz renouvelables, le couplage multisectoriel (convergence électricité, gaz, chaleur, mobilité). Philippe Dubois, président de la Commission technique de coordination (FTK), et Daniela Decurtins, directrice de l’ASIG, ont présenté les objectifs de l’Industrie gazière dans le secteur de la recherche. 

Le couplage multisectoriel, selon Turhan Demiray (EPF Zurich), est la solution qui permettra d’intégrer les énergies renouvelables dans la logique du système énergétique et d’abaisser ainsi l’empreinte CO2. Les participants ont également eu l’opportunité de visiter la Centrale hybride et de voir son module Power-to-Gas. C’est ici que la technologie Power-to-Gas est développée avec le concours de plusieurs instituts de recherche dans le cadre du projet STORE&GO, avec le soutien du programme européen «Horizon 2020», dédié à l’encouragement de la recherche et de l’innovation. Ce projet est focalisé sur la biométhanisation à grande échelle de l’hydrogène renouvelable.

La technologie Power-to-Gas sert à stocker l’électricité excédentaire de source renouvelable en produisant du méthane ou de l’hydrogène par synthèse. Elle est très prometteuse pour l’avenir de l’approvisionnement énergétique durable en Suisse. La Centrale hybride Aarmatt est un site unique en Suisse, sur lequel se croisent les réseaux d’électricité, de gaz et de chaleur. Regio Energie Solothurn exploite cette situation pour expérimenter la convergence des réseaux préfigurant notre futur système d’approvisionnement multiénergies. Comme l’a si bien résumé Felix Strässle, Soleure est devenu le laboratoire de notre futur énergétique.

Claudio Gianotti (Worldenergy SA) a présenté une expérience passionnante sur un bateau de ligne du lac de Lugano: la conversion à la propulsion au gaz naturel liquéfié (GNL). Cette expérience, soutenue par l’Industrie gazière, offre des avantages écologiques considérables. Beat Wellig (Haute Ecole de Lucerne) a pour sa part expliqué comment il est possible de lier énergonomie et économie dans le secteur industriel, à l’exemple de la Coopérative agricole Fenaco.