gaz naturel

L’Empa montre la voie vers des carburants durables

Zurich, 14.03.2019

Au Salon international de l’automobile de Genève, l’Empa présente les carburants durables de demain. Les visiteurs découvrent comment il est possible de remplacer progressivement les carburants fossiles par de l’électricité produite durablement grâce au soleil, au vent et à la force hydraulique. Ces énergies ne permettent pas seulement de propulser des voitures électriques, mais aussi des véhicules à gaz. «Il est très important pour l’Empa de pouvoir présenter des concepts nouveaux à un large public», déclare Brigitte Buchmann, membre de la direction et responsable du département Mobilité, énergie et environnement. «Pour que la Suisse puisse atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2, nous devons miser sur l’énergie renouvelable dans le domaine de la mobilité.» L’hydrogène offre une piste à cet égard, mais aussi les carburants synthétiques que nous pouvons stocker sur une période prolongée. Il s’ensuit que, selon Brigitte Buchmann, toutes les nouvelles formes de mobilité sont d’une grande importance. «Pour réussir la transition, nous devons explorer plusieurs pistes, et non nous focaliser sur une seule technologie.» L’Empa réalise et analyse les concepts de ce genre dans son installation de démonstration «move» à Dübenborf (ZH), qui préfigure la mobilité de demain et teste la fabrication et l’utilisation de ce genre de carburants en conditions réelles. 

L’Empa au Salon de l’automobile de Genève.

Les concepts de la mobilité durable de demain: avec notamment les véhicules propulsés au gaz (graphique: Empa).