gaz naturel

L’EMPA prépare l’avenir de la mobilité à gaz

Zurich, 25.06.2018

L’EMPA a créé voici deux ans à Dübendorf une station modèle baptisée «move» dans le but d’illustrer les possibilités de conversion aux énergies renouvelables dans le secteur de la mobilité. Ce projet a abouti au terme de sa première étape, centrée sur la mobilité à l’hydrogène, de la production à la consommation, en passant par le ravitaillement des véhicules, dont un véhicule de livraison équipé d’un moteur à carburant mixte gaz naturel/biogaz/hydrogène. Le projet «move» entre dans sa deuxième étape, centrée sur la synthèse du méthane à partir d’hydrogène et de CO2 pour l’alimentation des véhicules à gaz.

Le projet «move» illustre comment convertir en carburant l’électricité excédentaire des mois d’été afin d’affranchir la mobilité des carburants fossiles. L’une des possibilités consiste à stocker les excédents temporaires d’électricité en chargeant de jour une batterie qui sert ensuite à recharger de nuit des véhicules électriques. Une autre possibilité consiste à utiliser cette électricité excédentaire pour synthétiser de l’hydrogène, lequel est ensuite comprimé dans une station-service afin d’alimenter soit directement des véhicules à pile à combustible, soit indirectement des véhicules à gaz en le mélangeant au biogaz. Cette solution offre un avantage indéniable: le méthane de synthèse est stockable dans le réseau de gaz existant. La mobilité renouvelable devient ainsi possible sans créer d’infrastructures onéreuses.