Gaz naturel

L’équipe de Suisse orientale de Zurich remporte le «NatuRallye»!

Zurich, 15.09.2017

L’équipe de Suisse orientale a été sacrée vainqueur aujourd’hui au salon de l’auto de Bâle. L’objectif de cette course longue de 1’322 km entre Zurich et Bâle via l’Italie était d’émettre lemoins de CO2 possible. Les Suisses orientaux se sont lancés dans cette grande compétition desrégions, affrontant des équipes des quatre coins de la Suisse, et ont gagné deux voitures de rallye.   

Ce mardi, cinq équipes venues de Arlesheim (Mitteland), Zurich (Suisse orientale), Zoug (Suissecentrale), L’Isle (Romandie) et du Tessin ont entamé une aventure de trois jours, avec pourambition ultime d’être les conducteurs les plus propres de Suisse. Les véhicules propulsés au gaznaturel/biogaz sont en effet particulièrement respectueux de l’environnement. Une voiture à gazdont le carburant comporte 20% de biogaz génère jusqu’à 40% de CO2 et autres gaz à effet deserre de moins qu’un véhicule à essence.

Dans le «NatuRallye», les concurrents circulent durant trois jours à bord de SEAT Leon TGI propulsées au gaz naturel/biogaz sur un parcours qui débute à Zurich, passe par Lugano, Parme, Lerici, Martigny et se termine à Bâle en Suisse. Les pilotes ont ainsi traversé des paysages àcouper le souffle, franchi des cols et se sont affrontés dans des défis spectaculaires. Les perdantsdes défis écopaient d’une pénalité de CO2 de 3 à 12 kg. Les gagnants, eux, poursuivaient leurcourse sans pénalité.

Le premier jour de course, sur le trajet de Zurich à Parme, les équipes se sont mesurées les unesaux autres sur le circuit de Vairano. L’équipe du Plateau suisse de la région de Bâle a coiffé sesconcurrents sur le poteau, mais cela n’a pas suffi pour dépasser en fin de journée la formidable équipe du Tessin dont le niveau d’émissions est resté incroyablement bas. Le deuxième jour decourse aussi a réservé son lot de sensations. C’est finalement l’équipe Suisse orientale qui a leplus convaincu par sa conduite propre et ses belles prestations dans les défis.

L’équipe Suisse orientale a été couronnée vainqueur aujourd’hui à Bâle dans l’allégressegénérale. Elle repart avec deux SEAT Leon TGI propulsées au gaz naturel/biogaz, d’une valeurtotale de CHF 74’000.–. 

Thierry Grünberger, vainqueur du NatuRallye: «Nous voilà libérés d'un immense poids! Nousvoulions absolument l'emporter, et on a réussi à passer devant au finish! 

»Patrick Ritch, vainqueur du NatuRallye: «Mon meilleur souvenir est d'avoir pu conduire lors dupassage du col du Grand-­Saint-­Bernard. Maintenant je me réjouis de pouvoir vraiment mettre lesgaz avec ma Seat!» 

Daniela Decurtins, directrice de l’Association Suisse de l’Industrie Gazière (ASIG):

«Le gaz naturel/biogaz est d’ores et déjà une alternative de tous les jours à l’essence et au diesel.Conduire des véhicules propulsés au gaz permet de réduire rapidement et efficacement lesémissions de CO2 et de polluants atmosphériques. C’est pour faire connaître ce nouveau type decarburant et en montrer tous les avantages que l’industrie gazière suisse a organisé le«NatuRallye». C’est une façon surprenante et fascinante de transmettre des informations sur legaz naturel/biogaz en tant que carburant.  

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez vous adresser à:

Thomas Hegglin, tél.: 079 403 83 26, e-­mail: Hegglinerdgas.ch 
Zurich, le 14 septembre 2017

Photos des participants

https://webftp.hostpark.net/

Serveur: rod.ag3
Mot de passe: kawP8auC  

Contexte et informations à propos du carburant qu’est le gaz naturel/biogaz:

La stratégie énergétique de la Confédération prévoit dans les prochaines années un renforcementmassif des directives relatives aux émissions de CO2 pour les voitures neuves. Toutes lespersonnes conduisant un véhicule au gaz naturel/biogaz contribuent dès aujourd’hui à une mobilitérespectueuse de l’environnement.

Informations à propos du carburant qu’est le gaz naturel/biogaz: 

  • Une voiture à gaz dont le carburant comporte 20% de biogaz génère jusqu’à 40% de CO2 et autres gaz à effet de serre de moins qu’un véhicule à essence.
  • Le biogaz est un carburant renouvelable et neutre en termes de CO2.
  • Les voitures roulant au gaz naturel/biogaz émettent beaucoup moins de polluants né-­fastes pour l’environnement et la santé que les véhicules au diesel et à essence.
  • En Suisse, leurs coûts de carburant sont de 25% inférieurs en moyenne à ceux des vé-­hicules à essence.
  • Il existe plus de 140 stations-­service délivrant du gaz naturel/biogaz en Suisse.  

Thierry Grünenberger et Patrick Ritch

Documents

«NatuRallye» (77 KB)