gaz naturel

France: l'inflation a légèrement ralenti en septembre, à 2,2%

Zurich, 11.10.2018

 

Les prix à la consommation ont légèrement ralenti sur un an en septembre, passant à +2,2% contre +2,3% en août, en raison notamment d'une baisse des prix dans les services, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l'Insee.

Sur un mois, les prix se sont par ailleurs repliés de 0,2%, alors qu'ils avaient reculé de 0,5% en août, précise par ailleurs l'organisme public, qui confirme ainsi une première estimation publiée mi-septembre.

Ce recul "résulte de celui, saisonnier, des prix des services", qui ont reculé de 1,5% sur un mois après avoir progressé de 0,3% en août, détaille l'Insee dans un communique.

"Après la fin des vacances d'été", les prix dans l'hébergement ont ainsi "ralenti" (+4,7% sur un an, après +6,9% en août) et ceux des services de communication ont fortement reculé (-2% après -0,9%), "en lien avec des offres promotionnelles".

Les prix de l'habillement et des chaussures, de leur côté, se sont révélés "moins dynamiques" (+0,5% sur un an après +0,8%), tandis que les prix des voitures neuves ont nettement décéléré (+1,8% après +2,6%), détaille l'institut de statistiques.

Les prix de l'alimentation, en revanche, ont connu une nouvelle accélération en septembre. Selon l'Insee, ils ont augmenté de 2,8% sur un an, après +2,2% le mois précédent, du fait d'une "très vive accélération de ceux des légumes frais", qui ont grimpé de 20,8%, après avoir déjà augmenté de 9,8% en août.

D'après l'organisme public, les prix hors tabac ont quant à eux progressé de 1,9% en variation annuelle, tandis que l'inflation sous-jacente, c'est-à-dire corrigée des variations saisonnières et débarrassée des phénomènes conjoncturels tels que la volatilité des prix de l'énergie, s'est établie à 0,7%.